Aubrey Plaza

Film : The Sex List

12:43


Si vous êtes déjà passés par ici, vous savez que j'aime fouiller dans le fond de catalogue de Netflix afin d'y trouver des pépites de comédies. Et c'est fois-ci l'heureuse élue est : The Sex List ou, dans sa version originale The To do list, réalisé et écrit par Maggie Carey. 

Avant de commencer, faisons un point "titraille à la française" : il ne faut pas confondre The Sex List avec (S)ex List, titré originalement What's your number ?, dont l'héroïne interprétée par Ana Faris faisait le point sur sa vie et ses partenaires qui sont rétrospectivement devenus des Avengers (Chris Evans, Chris Pratt, Anthony Mackie...).  

Mais revenons à la très nineties et bosseuse Brandy (Aubrey Plaza) qui, l'été précédent son entrée à l'université, a très envie d'explorer sa sexualité et de perdre sa virginité. Avec l'aide de ses amies Fiona (Alia Shawkat) et Wendy (Sarah Steele), Brandy dresse une liste exhaustive des actes sexuels à tester avec différents partenaires tout en faisant du beau blond Rusty son but ultime. La piscine municipale dans laquelle elle a eu son job d'été va alors devenir son terrain d'expérimentation...

"On n'est plus dans les années 80 !" dit Fiona à Brandy lorsqu'elle se prépare à un rencart/escapade sexuel. L'esthétique de The Sex list est clairement basée sur l'aspect carton pâte et kitsch à la Beverly Hills avec bandanas fluo et jupe-short à l'appui, des années 90 (Acteurs et actrice plus vieux que l'âge de leurs personnages en sus).

"Tu veux des frites avec ça ?" Réplique parfaite de Fiona quand Brandy lui annonce que Rusty est en quelque sorte son burger.
Le contexte politique porté par le couple Clinton et particulièrement l'image de femme de pouvoir d'Hillary se traduit par un running gag autour de l'image de la première dame comme objet de motivation. Alors qu'on nous envoie par paquet de mille la vision des années 80 idyllique et sérieuse, il est rafraîchissant de se replonger dans le côté désuet et ringard lié à ces 90's bien moins courues actuellement.

Le personnage de Brandy rompt avec le stéréotype de la cheerleader sexy ou la fille coincée mais folle (l'impayable Michelle dans American Pie) en ayant envie de découvrir sa propre sexualité sans la pression du sacro-saint mariage. La discussion avec ses amies Fiona et Wendy est libérée, elles évoquent ensemble toutes les sexualités, pratiques sexuelles mais aussi leurs craintes et il est ainsi facile de s'identifier à ce groupe d'adolescentes.


L'ouverture de parole sur le désir féminin se fait assez rare dans les comédies américaines, même si la situation tend à s'arranger ces dernières années. Des comédies 80 de John Hughes en passant par la longue saga des années 2000 American Pie (six volets et un nouveau en préparation) en terminant sur  la nouvelle vague qu'initia Supergrave, la perte de la virginité masculine a vu de nombreuses approches et itérations dans le registre de la comédie et certaines sont de qualité, ce que je ne nie pas. 

Mais attendez, on a même eu un puceau de quarante ans ! Il est donc important de diversifier les points de vue sur le sexe car il n'existe pas de mode d'emploi gravé dans la pierre ou de vieux grimoire sur ce vaste sujet.


L'approche féminine et adolescente de The Sex List est contrebalancée par un humour trash magistralement mené par Bill Hader en maître nageur aquaphobe et totalement sadique avec Brandy. La vanne évoquant un Milky Way dans la piscine municipale vous laissera sans nul doute un goût bizarre. La présence d'Andy Samberg se fait remarquer avec le personnage de Van, un rockeur miteux à la teinture de cheveux dégueulasse, le tout accompagné de sperme "saveur ananas". Bon appétit, bien sûr.

Si avec ça, la hype ne vous atteint pas. Il me reste à vous dire que l'univers du film est considéré comme faisant partie de Parks and Recreation. Ça va mieux maintenant ?   

Si vous n'avez jamais entendu parler de The Sex List aka The to Do List, c'est tout simplement que le film a eu droit à une sortie uniquement en VoD en juin 2014, puis une sortie physique par Metropolitan Filmexport. Cette situation typiquement française touche majoritairement les comédies américaines indépendantes et  trash, même Terminagolf en avait fait les frais à l'époque de sa sortie. 

Il est dommage de devoir se reporter sur le téléchargement ou dans le plus acceptable des cas, une sortie légale tardive pour pouvoir se taper des barres de rires avec les meilleur(e)s de la scène comique US. Je suis curieuse de savoir comment sera distribué en France des films comme The Little Hours ou Ingrid goes West... peut-être que Netflix prendra la balle au bond. Wait and See...

Alors, profitez de la disponibilité de The Sex List sur Netflix pour découvrir une comédie féminine, féministe et trash !


■ The to Do List  ■ Réalisé et écrit par Maggie Carey  ■ Première sortie US le 25/07/2013 ■ Durée : 104 minutes   ■ Avec Aubrey Plaza, Bill Hader, Johnny Simmons, Alia Shawkat,...
■ Disponible sur Netflix : oui

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !