Amanda Conner

Comic-book : Harley Quinn & Power Girl

11:00


Alors que la Paris Comic Con bat son plein, Madmoiselle Murieta vous propose d'embarquer dans une aventure cosmique avec un duo aussi fun qu'inattendu : Harley Quinn & Power Girl ! Alors, allons-y, Alonso ! 

Profitant de l'amnésie de Power Girl, Harley Quinn, toujours aussi déjantée, se propose de devenir sa nouvelle SBFF (Super Best Friend Forever, koeur, koeur). Les deux héroïnes se retrouvent ensuite plongées dans des péripéties cosmiques impliquant de libérer le fabuleux Xardox, un truculent damoiseau en détresse... mais les ennuis ne font que commencer. 


La dynamique entre Harley Quinn, toujours aux aguets de la moindre bêtise à faire, et Power Girl, la voix de la raison un brin sarcastique, fonctionne à merveille. Elles s'échangent des punchlines des plus jouissives par leur côté pop-culturel, que l'on doit au travail d'écriture d'Amanda Conner et Jimmy Plamiotti. On apprécie d'ailleurs d'autant plus le personnage d'Harley une fois délivrée de l'emprise de son "poussin", ce qui la rend plus mature et consciente de ses faiblesses tout en gardant ce grain de folie qu'on aime tant chez elle. 

Les deux héroïnes sont dépeintes avec le trait expressif de Stéphane Roux et ont toutes deux le visage ultra mobile, loin des beauty shots de top model. Cette esthétique les rend vivantes et l'on a envie de s'identifier à elles. Un gros plus dans l'univers des super-héroïnes, où les attitudes peuvent être parfois figées dans des postures répétitives. 

Parlons maintenant du mâle de l'histoire : l'expansif Xardox. On le découvre dans une tenue qui ravira les amateurs de Star Wars, mais au-delà de son physique de tombeur à la Sean Connery (tout droit sorti de Zardoz, of course) se cache un caractère aussi bête qu'attachant. Cet homme regorge de surprises qu'il serait dommage de dévoiler ici. 

L'univers de ce one-shot est un vibrant hommage à la science fiction flamboyante et colorée des années 70, ce qui n'est pas sans rappeler, pèle-mêle, Flash Gordon, Druillet ou Moebius. La composition des planches joue avec les échelles entre les pleines pages mettant en valeur des décors grandioses et une mise en scène plus déstructurée pour le joyeux bordel installé par nos héroïnes.


Cette fine alternance des pages imprime un rythme qui nous plonge facilement dans ce pulp du feu de dieu ! Et le pire, c'est qu'on en redemande ! 

Harley Quinn & Power Girl s'est révélé être une joyeuse surprise ! Ce comic-book se lit d'une traite et vous laissera une sourire jusqu'aux oreilles, ce qui fera grand plaisir à notre chère Harley. Je ne dirai qu'une chose :

Alors que le ciel devient terne et gris, alors que la vie vous joue des coups durs. Retenez bien leurs noms en vous rendant chez votre libraire préféré...                                                



■ Harley Quinn & Power Girl    ■ Paru depuis le 03/06/2016   ■ Ecrit par Amanda Conner et Jimmy Plamiotti, dessiné par Stéphane Roux   ■ Paru aux Éditions Urban Comics   ■ 152 pages

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !