Cinema Fantasma

On l'attend : Revoltoso

10:30

Je vous parle aujourd'hui d'un coup de cœur, il s"agit du projet de court métrage en stop motion : Revoltoso ! Pour l'anecdote, je suis tombé sur cette belle histoire lorsque le compte officiel du court métrage m'a suivi sur Twitter, et je ne regrette pas d'être entrée dans leur univers !

A l'origine, le projet, lancé par Cinema Fantasma, a été kickstarté avec succès en septembre 2014, notamment grâce au soutien de Guillermo Del Toro, que l'on ne présente plus, et de Jorge Gutierrez, le réalisateur de La Légende de Manolo.

Pour vous donner une idée du travail du studio d'animation mexicain, je vous invite à regarder ce trailer onirique et astral, qui est un mélange entre papier découpé et stop motion, réalisé pour le festival multimédia latino américain Pixelatl :


Revoltoso nous raconte l'histoire d'un petit sanglier borgne, Jabalito, durant la Révolution Mexicaine de 1913. Il est le seul sanglier pas totalement domestiqué de la meute et préfère vivre en liberté et bousculer l'endroit dans lequel il vit, à savoir l'hacienda abandonné de Don Gonzalo. Dans la confusion de la révolution, Jabalito va découvrir le cinéma.

Comparaison  de composition et lumière entre une scène du court et le tableau La Fable d'El Greco
La volonté créative de Cinema Fantasma pour ce court est de concevoir des personnages et des lumières en référence à différents mouvements artistiquehispaniques. Le monde des sangliers est construit autour du cubisme (Picasso, Miro) et  développe ainsi tout un bestiaire coloré. La stop motion, par cette démarche, possède une identité forte, ce qui donne envie de découvrir le court dans son intégralité, peut-être au prochain festival du film d'animation d'Annecy, qui sait ? 

Vu le potentiel créatif dégagé par la bande annonce, je pense que dans les années à venir nous pourrons compter Cinema Fantasma parmi les grands noms de la stop motion comme Aardman et Laïka. Le futur leur appartient !   



À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !