5 second day

Nos 5 courts métrages préférés du "5 Second Day" 2015 !

19:24


Chaque année nous attendons avec une certaine impatience le 5 second day et cette fois-ci notre sélection se fait plus tardivement car nous avons préféré vous proposer une sélection la plus diversifiée possible (car ça commence à faire beaucoup de courts, entre Titmouse Los Angeles, Vancouver et New-York !). Préparez-vous, il va y avoir de la fesse, du rêve, du gras et du détournement cinglant ! Ça va envoyer du steak et de la tartiflette !

On commence avec " Twerk" de Josh Howell, aussi connu pour ses illustrations pop culturelles déjantées, et comme son nom l'indique, le sujet de son court est l'obsession de la fesse ultra-mobile. Le personnage principal devient peu à peu le loup de Tex Avery, au rythme où le postérieur s'impose à lui. Je vous laisse découvrir la chute qui reflète l'impertinence que l'on apprécie chez Titmouse.


La période du 5 second est aussi l'occasion de découvrir de jolis morceaux de poésie, "The Little Dreamer" d'Elaine Chen. La réalisatrice, qui travaille beaucoup son univers à l'aquarelle, nous propose ici de suivre un petit bonhomme épuré à la poursuite de son rêve. Cette quête va lui en faire voir de toute les couleurs, au propre comme au figuré, le tout alliée à une fluidité d'animation exceptionnelle. Cette histoire va vous faire voyager dans vos pensées.


Rêver c'est bien mais le ventre plein, c'est mieux ! Passons à un sujet plus terre à terre avec "Hamburger" de Mike Roush, où l'on assiste dans un Diner à un duel de regard entre un client mangeant son hamburger et un homme-hamburger. La situation va monter en pression jusqu'à atteindre une absurdité jouissive. Profitez !


Faisons maintenant un pas vers l'enfance et l'innocence avec "Playtime with Mr Fluffy" de Jenn Brisson, où l'on voit une petite fille chantonnant une ritournelle alors qu'un monstre s'approche d'elle. Le but du 5 Seconds Day étant de produire une animation dans un temps réduit, on retrouve la substance de l'approche propre à Jenn Brisson sur la monstruosité et l'innocence. J'ai vraiment eu un gros coup de cœur sur ce court.


Pour finir en beauté et vu que la pilule Tomorrowland n'est pas passé du tout, je vous propose le détournement joyeux de Mike Moloney avec "Not as good Fantasia". C'est totalement opportuniste de ma part mais tellement agréable de profiter de l'humour cruel du réalisateur impliquant une dent, des aliments sucrés, des fruits en quantité, le tout parodiant parodiant le très estimé Fantasia. A consommer sans modération !


Bonus : 

L'an passé, je vous ai parlé de "I love you Mao Mao" le projet de Parker Simmons. Cette année le réalisateur a décliné ses personnages trop mignons en tutoriels de dessin. Vous pouvez maintenant dessiner Adorabat et Mao Mao chez vous, une initiative rafraîchissante à partager autour de vous.


Sinon, Chris Prynoski, le boss de Titmouse, a lancé un concept d'émission appelé Tongue and Pencils dont le principe est simple. Il s'agit d'une session où ses amis animateurs sont invités à boire des coups et à dessiner dans un cadre cosi. On attend avec une certaine impatience les vidéos où les invités sont Tomm Moore (Le Chant de la Mer) et Maasaki Yuasa (Mind Game, Kick Heart), pour ne citer qu'eux.

Au risque de passer pour une vieille qui radote, je vous encourage de nouveau à vous rendre sur le tumblr de Titmouse, nommé ShirtnShorts, pour profiter d'autres courts déjantés et apporter de la visibilité à tout ces artistes.

J'espère que cette sélection vous aura apporté Joie et Fuuuuun !

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !