Disney

Le point Star Wars #5 : The Abrams War strikes back !

11:00


12 mois et deux teasers après le précédent point Star Wars, nous voici de retour pour un cinquième point sur Star Wars et parce que je ne peux y échapper, vous n'y échapperez pas non plus ! 

Ce que l'on sait :



- JJ Abrams a finalement tenu le coup, le film a été reporté au 18 décembre 2015, Kathleen Kennedy ayant réussi à refouler ses pulsions de mort sur le réalisateur et son équipe de Bad Robot, tandis que Disney garde le nez sur les graphiques et autres projections financières qui semblent toutes au vert. 

- La Star Wars Celebration d'Anaheim a apporté son lot de révélations pour la narration du film : ce qui reste de l'Empire est désormais connu sous le nom de First Order, tandis que l'Alliance Rebelle est devenue la Résistance. Parlons d'un conflit qui s'éternise...

- Le nouvel univers étendu fait son nid, via de nouveaux romans, d'excellent comics et une série télévisée, Rebels, qui se révèle finalement être très bonne tout en reliant la maltraitée Clone Wars au canon existant. Bien joué  de la part de la nouvelle émulation Marvel/Lucasfilm ! 

- BB-8 ! Ce nouveau robot va-t-il entrer dans la légende au même titre que R2 ? Difficile de le savoir, mais son quota sympathie est énorme, bien aidée par une entrée sur scène remarquée et confirmant la volontée "less CGI" de la production. 

- Des stormtroopers chromés ! Des chasseurs TIE noir et rouge ! Des relookings extrêmes un peu partout mais dans l'esprit des peintures de Ralph McQuarrie : du tout bon, spécialement ce qu'a produit Glyn Dillon (oui, celui du Nao de Brown, que je vous conjure de lire) 

- Kathleen Kennedy a annoncé avec joie que les personnages féminins seront plus nombreux dans cet épisode et plus nombreux tout court dans les prochains opus (épisodes ou stand alone) : ENFIN. 

- Quant à la pseudo controverse nauséabonde concernant le personnage de Finn, joué par John Boyega : les stormtroopers de la trilogie originale n'étaient pas des clones mais une armée régulière largement issue de la conscription (ce qui a même été montré dans un épisode de Star Wars Rebels), donc arrêtez de vous prendre le chou, tas de cons. 

- Je le lis encore un peu partout : la planète de sables montrée dans le nouveau teaser n'est pas Tatooine mais une nouvelle venue, Jakku. Comme si l'univers ne pouvait pas avoir plusieurs trous de balles...même si tonton George aimait bien systématiquement nous ramener dans le même endroit. 



- Vous regardez Star Wars Rebels ? Non ? Vous devriez : la saison 1, sous ses dehors de séries pour les enfants, faisait un excellent travail de réhabilitation après les valses hésitations d'une Clone Wars trop souvent malmenée par les atermoiements de George Lucas, et voici la bande-annonce de la saison 2 avec comme point d'orgue le retour d'anciens clones ayant échappé à l'ordre 66 qui disent quoi ? Que les stormtroopers sont nuls à en pleurer ? Peut-être parce qu'ils sont issus de la circonscription...


- Si l'on se tourne vers les films stand alone, dorénavant sous-titrés "Anthologie", c'est Rogue One qui est le plus proche de nous. Réalisé par Gareth Edwards sur une idée de John Knoll d'ILM, le métrage ne parle bien sûr pas des célèbres pilotes de X-Wings mais d'une troupe de combattant rebelles qui vont voler les plans de l'étoile de la mort, l'inscrivant entre les épisodes III et IV. 

- Rogue One toujours, avec au casting Felicity Jones dont Kathleen Kennedy a annoncé qu'elle et Daisy Ridley ouvraient la voie à plus de personnages féminins dans cet univers, sous-entendant également que celui de Jones serait son préféré. 

- Le public a eu droit à un teaser bête et méchant qu'un fan a filmé en qualité craspec, révélant l'horizon d'une planète boisée autour duquel orbite l'étoile de la mort. 

-  Edwards veut donner au film une impression de "réel... C'est un endroit où l'on se trouve réellement... Ce qui m'intéresse le plus là-dedans, c'est que Star Wars était pour l'essentiel très noir et blanc. Notre film est gris." Pour aller plus loin, Edward qualifie son projet de "film de guerre" et a engagé le chef op' de Zero Dark Thirty, Greig Fraser.

- L'équipe technique envoie du lourd, lisez donc : Neil LaMont (Edge of Tomorrow) et Doug Chiang (la prélogie Star Wars) supervisent le design de Rogue One. Neil Scanlan sera au creature department. Neil Corbalt (Il faut Sauver le Soldat Ryan ; La Chute du Faucon Noir) supervise les effets spéciaux. Chris Scarbosio (habitué du Skywalker Sound) s'occupera du son, et aussi le cascadeur en chef Rob Inch (Captain America : First Avenger), les costumiers Dave Crossman et l'artiste Glyn Dillon (encore lui !). 

C'est tout pour le moment, et y regarder de plus près, c'est quand même pas mal !

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !