Disney

Le point Star Wars #3 : THE ABRAMS WAR IS ON !

10:10


BREAKING NEWS : Et voilà, le jour même de la parution de cet article, Lucasfilm lâche le morceau avec un communiqué de presse qui annonce le film pour le 18 décembre 2015 en 3D, ce qui ne fait que valider les faits que vous trouverez en suite de l'article...

Après un an de rumeurs folles, de deux fois plus d'intox que d'infos, voici venu le temps d'un troisième point sur Star Wars et parce que je ne peux y échapper, vous n'y échapperez pas non plus ! 

Ce que l'on sait :

- L'équipe du film a été annoncée : on y retrouve des habitués de chez Lucasfilm, comme le superviseur du montage sonore Matthew Wood (également la voix du général Grevious), Roger Guyett à la supervision des effets spéciaux numériques chez ILM ou encore le retour de Ben Burtt à l'habillage sonore, ce qui ravira John Williams, avec qui il luttait sans merci pour le contrôle du mixage des deux précédentes trilogies, comme quoi Gary Rydstrom a des cheveux à s'arracher...

Les habitués de chez Abrams sont également là comme le producteur Bryan Burk, le directeur de la photographie Dan Mindel. Plus surprenant, le film compte pas moins de deux chefs décorateurs, Rick Carter (Lincoln, Avatar, Forrest Gump) et Darren Gilford (Oblivion, TRON Legacy), ce qui veut dire que la pré-production avance à un bon train, mais...

- Michael Arndt est officiellement remercié. Si le prestige qu'il apportait au début du projet permettait de rester optimiste quant à la qualité du produit final, son départ laisse songeur, mais serait dû au fait que...

- Abrams va réécrire le scénario apparemment depuis zéro avec en bras droit Lawrence Kasdan. Twist ! Bien que JJ ait des qualités d'écritures évidentes et qu'il ait pris pour conseiller celui qui a collaboré avec Lucas pour L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi, le principal souci dans tout cela étant que...

- Le film est toujours projeté pour 2015 ! Au grand dam de Kathleen Kennedy, qui aurait tenté de faire plier Robert Iger, le PDG de Disney, afin de repousser le film en 2016, année plus clémente en blockbusters et ainsi éviter d'être coincé entre Avengers : Age of Ultron et Superman VS Batman mais surtout d'avoir un script décent à tourner.

Il y a des légendes qui ont du mal à se relever...
Mais l'épisode VI DOIT sortir en 2015. Et c'est sur cette date qu'Abrams reste accroché lui-aussi, devenant plus autocratique et ayant fait le ménage dans ses équipes pour éviter d'être trop influencé. La pression est féroce et vient d'au-delà de la présidence de Disney : la crainte des actionnaires.

Car Iger l'a promis aux investisseurs et si le film prends du retard, même pour son bien, les actionnaires lui feront payer très cher cet écart qui a tout de même coûté la bagatelle de 4 milliards de dollars, quitte à courir et tenir le planning d'un métrage par an dès la sortie de ce nouvel épisode.

Il est désormais certain que Disney vise avec Lucasfilm le même genre de méthode qu'avec Marvel en proposant un film annuel qui soit un spin-off ou le nouvel opus d'une trilogie, ce qui en dit long sur les personnages qui pourront être utilisés ainsi que les plaintes des fans, qui vont encore maudire Disney de piétiner l'univers étendu... 

- Reste que l'épisode VII a de moins en moins de chances de sortir en mai 2015 (date traditionnelle pour la saga) mais plutôt en fin d'année, ce qui permettrait également de fourrer tout le merchandising sous le sapin, une idée que les spécialistes de la ventes doivent considérer avec un œil gourmand.  

- De son côté, Harrison Ford joue du flou ambiant pour faire la joie des talk-shows américain alors qu'il est en pleine promotion d'Ender Game, on découvre qu'il a profité de l'effet de levier qu'il bénéficie pour avoir un droit de regard et une validation de l'histoire d'Han Solo sur la prochaine trilogie tout en négociant également un nouvel épisode d'Indiana Jones (vous ne pensiez pas à lui, avouez !)

- Toutes ces infos vous font déprimer ? Tournez-vous donc vers Lego Star Wars - The Yoda Chronicles, un bijou d'humour pour petit et grand qui se permets même de plaisanter sur le non-charisme d'Hayden Christensen et sur le très tabou Star Wars Holiday Special, c'est dire.


- Du côté de Star Wars The Clone Wars c'est le calme plat, tous étant concentré sur la production de Star Wars Rebels et le dévoilement d'un nouveau méchant, l'inquisiteur Sith, qui fera la chasse aux restes de la République mourante. Rien de très intéressant tant que l'on aura pas vu d'autres images en mouvement, tandis que se murmure des programmes télévisés spéciaux mettant en scène Dark Vador...

- Vous pleurez toujours Star Wars 1313 ? Si vous consentez à l'achat du livre Star Wars - Aux origines du mythe, qui, comme son nom ne l'indique pas, regroupes une partie assez large de peintures conceptuelles de jeu avorté de LucasArts.

Le reste est invérifiable, sorti de la tête (ou d'un autre endroit) par des sites, des fans ou des journaleux bien soucieux de faire du trafic.



À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !