Mari Yamazaki

Critique: Thermae Romae

11:20


Thermae Romae est une série de six mangas créée par Mari Yamazaki. Elle nous raconte l’histoire de Lucius Modestus, architecte romain qui, à la suite d’une chute dans un bain bouillant, se retrouve propulsé dans le japon moderne. Son arrivée se fait par les bains, lieux et cultures en miroir de ces deux civilisations.

L’élément conducteur de l’histoire étant l’eau et ses bienfaits, Lucius se retrouve face à des objets modernes, tel que les fameux toilettes japonais, et des habitudes quotidiennes qui le surprennent et suscitent en lui un enthousiasme débordant. Le personnage est un archétype de son époque, il est brave et constitué comme une statue de temple romain, qui reflétait la fierté de ce peuple.

Il est conscient de cela et lorsqu’il rencontre les japonais, il veut leur montrer le meilleur de lui-même en s’intégrant aux différents environnements tout en analysant les progrès afin de les utiliser dans ses projets architecturaux.


La société japonaise est aussi dépeinte par ce même prisme positif archétypal. La modernité et l’hospitalité sont principalement mises en avant tout le long de la série. On y voit la délicatesse des femmes, le raffinement des mets et la sagesse des anciens.

Les mangas se présentent avec une couverture en gris et blanc, avec une représentation de statue romaine agrémentée d’un objet de toilette changeant de couleur selon les tomes. On est loin de l’imagerie colorée, dynamique des mangas shonen et shojo , c’est ce qui a attiré mon regard à sa découverte.

A l’intérieur, on trouve un style graphique classique tout en finesse, rendant la lecture accessible à tous. A vrai dire, si ce n'est le sens de lecture japonais, les compostions de planches font beaucoup penser à ce que se fait dans la bande-dessinée européenne actuelle. Egalement, le fait d'être constituée de six tomes n'est pas trop astreignant pour les profanes et ceux qui ne désirent pas s'engager pour 60 épisodes.


Pour ceux qui chercheraient principalement une véracité historique, cette série de mangas n’est pas faite pour vous. Il s’agit plutôt d’une évocation qui donne un point de vue humoristique et ludique sur la civilisation de la Rome Antique. L’auteure a pris soin de séparer les différents chapitres par des notes expliquant ses motivations et ses références sur le sujet des thermes. Nous suivons ainsi sa démarche créatrice. 

Thermae Romae est donc un bon moyen d’aborder l'antiquité romaine, pour ceux qui s’ennuieraient en cours de latin (je vous vois en train de bailler au fond, près du radiateur !) et pour les autres aussi, par le biais de l’humour. Prenez votre serviette de bain, décontractez-vous et laissez-vous porter par l’histoire. 



Thermae Romae est publié en France en six tomes aux éditions Casterman dans la collection Sakka.

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !