Charlie Bean

Star Wars : sur les cendres de Tron ?

08:11


Après l'annonce surprenante du rachat de Lucasfilm par Disney, piloté en sous-main depuis près d'une année par les deux parties, plusieurs personnes ont pointé comme élément déterminant le relatif échec de John Carter of Mars, symptôme de cette incapacité à lancer de nouvelles franchises dans le domaine de l'imaginaire.

La calamiteuse campagne promotionnelle du film d'Andrew Stanton au début de l'année 2012 démontrait bien cette faiblesse de Disney, alors même que l'oeuvre d'Edgar Rice Burrough est en partie fondatrice de la saga de George Lucas, comme si ses atouts avaient été écrasé par une incompréhension due à l'incompréhension de l'originalité du matériau de départ.

Et c'est cette peur qui provoque le repli sur des propriétés intellectuelles considérées comme des valeurs sûres. Les super-héros et la direction vers les mondes cosmiques des comics Marvel ont beaucoup en commun avec celui de cette galaxie lointaine récemment (et chèrement) acquise, en plus d'être très facilement identifiables par le public.

Tandis que Warner Brothers lutte pour tenter de constituer une Justice League à même de concurrencer les Avengers, c'est tout un pan de culture populaire qui pourrait être sacrifié au profit des avatars des héros dessinés : John Carter bien sûr, mais également le mythe digital de Tron, autre tentative de Disney de réactiver des propriétés intellectuelles aussi cultes qu'orphelines.

Si la séquelle de John Kosinski n'a pas eu le succès escompté, c'est aujourd’hui sur le petit écran que Tron s'est installé grâce à la série animée Tron Uprising dont le staff aux commandes est plus que talentueux. Pourtant, il semble que Disney XD, comme pour Motorcity de Chris Prynoski, ait quelques difficultés à positionner et à vendre sa série malgré toutes ses qualités. 

Actuellement reléguée en première diffusion dans une case du dimanche minuit accompagné de Motorcity justement, Disney semble vouloir concurrencer Adult Swim sur le terrain de l'audience des jeunes adultes, alors même que ceux-ci sont certainement déjà des téléspectateur d'une série à la destination certes segmentée mais fidèle au poste, sans même parler de la VOD.  

Mais l'inquiétude subsiste. Chris Prynoski a déjà annoncé l’annulation de Motorcity et j'ose espérer que la série patronnée par Charlie Bean ne subira pas le même sort. Les quelques nouvelles nous étant parvenue étant plutôt positives, entre la diffusion de la bande originale de Tron Uprising composée par Joseph Trapanese  et la récente annonce de l'arrivée d'un nouveau scénariste sur un possible Tron 3, qui dépendra certainement du succès du prochain film de Kosinski, Oblivion

Il n'y a plus qu'à croiser les doigts et penser au fait que Disney a relancé avec brio les Muppets, autre franchise considérée comme moribonde par tant de gens. 



À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !