Disney

Des infos sur l'achat de Lucasfilm par la souris

20:10

La lettre Y dans "The Alphabet of Awesomness" de Neill Cameron.

L'internet frémit depuis son annonce inattendue : Disney, qui possède déjà Marvel, rachète à George Lucas pour la bagatelle de quatre milliards de dollars son empire, à savoir Lucasfilm, Skywalker Sound, Industrial Light & Magic, LucasArts, etc.

Disney en profite pour annoncer dans la foulée de nouveaux épisodes au cinéma, provoquant une levée de boucliers semblable à celle qui eut lieu à l'époque du rachat de Marvel.

Voici quelques réponses à des questions souvent posées par tout un chacun.

Alors ça y est, c'est terminé ? Lucas va arrêter de souiller le mythe ? 

Oui et non. George garde tout de même une chaise au sein du conseil d'administration ainsi qu'une place de consultant créatif dans la production du premier épisode de cette nouvelle saga. Saga qui semble également être basée sur des carnets où il a ébauché ses idées dans les années 70. On peut d'ailleurs attendre que ces idées écrasent l'univers étendu développé en livres, jeux vidéo et bande dessinées.

Que peut-on attendre de Disney ? Plus de films, plus de merchandising ? 

Plus de films, c'est certain. Et ce n'est pas une inconnu qui est aux commandes de Lucasfilm. Kathleen Kennedy est une brillante productrice qui saura gérer cet empire. En terme de merchandising  Lucas n'a pas attendu Disney pour nous caser des milliers de produits dans les rayons, ça ne changera pas grand-chose. On peut éventuellement espérer une plus grand part de Star Wars dans les Disneyland avec de nouvelles attractions.

C'est quand même un gros larbin ce Lucas, revendre son empire comme ça, non ?

Pas forcément. C'est même un geste assez roublard de sa part. La vente était déjà bien à l'étude depuis un an et il ne laisse pas vraiment la franchise en bon état. De plus, étant lui-même propriétaire de l'intégralité de son entreprise, il touchera les 4 milliards dont une partie en cash, l'autre en stock-option, faisant de lui l'un des artistes les plus riches des USA et le second plus gros actionnaire non-institutionnel de Disney avec approximativement 2.2% de l'entreprise. Et il va dédier une grande partie de cette revente à l'éducation.

Du coup, on va voir sortir un box vidéo avec la trilogie originale non retouchée ? 

Il faudra pour ça enjamber le corps sans vie de Lucas, sans parler du fait que la trilogie originale ainsi que la prélogie restent entre les mains de la 20th Century Fox pour une certaine durée, et l'épisode original de 1977 pour toujours. Il faudra donc encore patienter.

Un brouillon de la saga Star Wars écrit par la main de Lucas sur son sempiternel papier à ligne jaune. 

On a beaucoup parlé de Star Wars, mais Indiana Jones fait-il partie de la revente ?

Oui. Mais son avenir n'est pas à l'ordre du jour, sans parler du fait que l'aventurier est en contrat de distribution chez Paramount, avec qui Disney a eu quelques ennuis après le rachat de Marvel et la poule au oeufs d'or que furent la distribution de ces films, entraînant une sortie anticipée de Tranformers 3 pour encombrer les salles 3D et contrer celle de Captain America, alors même que Paramount distribuait les deux films !  Donc il ne vaut mieux pas compter sur une détente avant quelques temps.

Que va-t-il se passer pour les séries, livres et jeux en cours ? 

Très certainement : rien.

Clone Wars a de grandes chances de passer de Cartoon Network vers Disney XD mais ce ne sera pas avant 2013 et la fin de la cinquième saison. Cartoon Network garde en outre un droit de rediffusion des ces saisons jusqu'en 2015, de quoi continuer à attirer les publicitaires en attendant de trouver une série pour combler le vide.

Star Wars 1313 sortira comme prévu et aura peut-être, selon son succès, une suite, mais je ne m'avancerai pas là-dessus vu les dernières années peu glorieuses. Disney semble d'ailleurs bien plus concerné par le fait de faire des jeux sociaux, comme pour les licences Marvel.

Quand aux vieilles licences (Grim Fandango, Day of the Tentacle, etc.), on peut s'asseoir dessus malgré des appels du pied plein d'humour de personnalités comme Ron Gilbert.


C'est au niveau des comics que la transition sera peut-être plus douloureuse. Lors de l’achat de Marvel, le catalogue de licence de Disney avait été logiquement retiré à Boom Studio. Dark Horse a donc de grandes chances de subir le même sort et de voir arriver Star Wars chez Marvel.

Quant aux romans, seuls les nouveaux films dicteront leur survie ou leur malheur, fabriquant un nouvel univers à mesure que les contradictions primeront sur le matériel de seconde main accumulé au cours des années.

C'est donc une bonne nouvelle ? 

Oui et non. C'est une bonne nouvelle pour Star Wars. La franchise sera à coup sûr entre de meilleures mains et l'on peut espérer des métrages de qualité faits par des artistes qui ont grandis avec cet amour de la trilogie originale et une certaine idée du mythe. Rien de transcendant, mais rien qui ne pourra plus ternir cette saga que l'on aime.

Par contre, chers fans de la première ou de plus de vingt ans, n'oubliez pas, nous sommes chez Disney qui fabrique du tout public, n'attendez pas de chose trop adultes ou mature, ce serait une grave erreur.

C'est toutefois une moins bonne nouvelle en regard du cinéma de divertissement. Ça montre le repli dans lequel l'industrie s'est engagé et le complet avènement de la domination de la marque sur l'histoire ou sur la star de cinéma et c'est déjà bien plus inquiétant.

Il suffit de voir le nombre de tentatives de remakes capitalisant sur le succès de films un peu plus originaux (Total Recall, Robocop, Evil Dead, etc.) et conçus à cause de la frilosité des studios à investir sur de nouvelles idées. Ce n'est pas le prétendu échec de John Carter of Mars qui fera changer d'avis Disney sur la question.

Ça ne sera pas aussi ennuyeux que de voir des films Hasbro mais quand on voit le quasi plan quinquennal filmique de Marvel pour aboutir à leur prochain crossover en 2015, on peut légitimement s'inquiéter, même si  sont embauchées des personnes comme James Gunn (Guardian of the Galaxy) ou Shane Black (Iron Man 3), l’originalité, ou ce qu'il en reste est tout de même circonscrite aux seins de propriétés intellectuelles déjà arpentées depuis des décennies par d'autres.

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser en commentaire ! 

Sources : Cartoon Brew, /film, Badass Digest, Star Wars Blog

À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !