Ankama

Preview : le futur de Wul selon Vatine.

10:00


 


Ankama, jamais à l’abri d’une tentative de stimuler l’univers de la bande-dessinée européenne, a décidé après le succès de Doggy Bags de se lancer dans une anthologie d’adaptations de l’ouvre de Stephen Wul, depuis Oms en série jusqu’à Pièges sur Zarkass en passant par l’adaptation qui nous intéresse ici : Niourk.


Si vous avez eu la chance de lire Niourk dans votre jeunesse, ce que je vous souhaite vivement, vous êtes déjà familier avec cet univers post-apocalyptique dépeint avec talent par le romancier, évocation qui n’attendait que la plume d’un artiste pour prendre vie en bande dessinée.

Page de Niourk - L'enfant noir
Fait amusant, j’ai lu le livre paré d’une superbe couverture d’Enki Bilal, ce qui m’avait fait songer à ce qu’aurait donné l’œuvre sous forme d’album. Chose désormais corrigée puisque c’est Olivier Vatine qui s’attelle à la tâche, brillamment vu les premières ébauches et autres work in progress que l’on peut trouver sur la toile. Un rêve se réalise et ce n'est pas feu René Laloux qui aurait décrié une telle tentative.  

Et pouvoir admirer ces panoramas et ces personnages m’ont rappelé à quel point cet artiste avait manqué à la science-fiction depuis Aquablue et sa brillante adaptation de L’héritier de l’Empire de Timothy Zahn. Il a certes réalisé des sketchbooks chez Comix Buro et un très bel Art book, Pink Planet, chez Delcourt mais rien qui permettait d’unifier une vision comme celle que l’on peut déployer à la lecture de Niourk.

Esquisses de l'enfant noir par Vatine
C’est donc une vraie collection des adaptations des écrits de Wul qui va se mettre en place pour notre plus grand plaisir, avec déjà prévu les titres suivants, outre Niourk de Vatine :

  • Oms en série de Jean-David Morvan et Mike Hawthorne (le 11 octobre également)
  • Piège sur Zarkass de Yann et Didier Cassegrain (parution début 2013)
  • Le Temple du Passé de Hubert et Étienne Le Roux
  • Retour à O par Thierry Smolderen et Laurent Bourlaud
  • Terminus 1 par Alessandro Barbucci
  • Noô de Laurent Genefort
  • Rayons pour Sidar par Valérie Mangin
  • La Peur Géante par Denis Lapière et Mathieu Reynès
  • L’Orphelin de Perdide par Jean-Luc Istin

La seule question que je me pose est en combien de tomes sera découpé Niourk, puisque l’on sait déjà qu’Oms en série se composera de deux volumes.

Ankama ne faisant pas les choses à moitié, je vous enjoint à consulter le Facebook Who's Wul ? qui n'est guère avare en information sur cette collection très alléchante et rendez-vous la semaine du 11 octobre pour une review !



À lire également

0 commentaires

retrouvez les dinos sur Twitter !


Retrouvez les dinos sur Facebook !